Fermer
Canada

Le programme d’essai de véhicules autonomes de l’Ontario ne fait pas recette

Le #Conduite autonome - #Essai - #Gouvernement - #Recherche
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Ontario autorise depuis le 1er janvier les essais de véhicules autonomes, mais aucune demande n’a pour l’instant été déposée, a fait savoir le gouvernement de la province canadienne.

Un porte-parole du ministère des Transports de l’Ontario a précisé que le programme de la province dans les véhicules autonomes avait une durée de dix ans et qu’il avait suscité beaucoup d’intérêt.

La province canadienne avait indiqué l’an dernier que près d’une centaine d’entreprises et autres organisations travaillaient déjà sur les véhiucles autonomes et connectés dans l’Ontario, et que son programme leur permettrait de poursuivre leurs activités de recherche dans la province.

Certains constructeurs, qui ont des usines dans l’Ontario, privilégient toutefois les Etats-Unis. Honda, qui mène des recherches sur les véhicules autonomes aux Etats-Unis, a ainsi indiqué qu’il n’avait pas l’intention de participer au programme de la province canadienne. Google a pour sa part déclaré qu’il n’y prenait pas part non plus, mais il a ajouté que l’Ontario prenait les bonnes mesures. (AUTOMOTIVE NEWS 7/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.