Fermer
Espagne

Le président de l’Anfac estime que l’arrivée des véhicules électriques ne détruira pas d’emplois industriels

Analyse de presse de 14H00 - Le #Industrie automobile - #industrie équipementière - #Suppressions d'emplois - #Voitures électriques
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

José Vicente de Los Mozos, président de l’Anfac (Association des constructeurs en Espagne), estime que les informations publiées régulièrement dans les médias évoquant de nombreuses destructions d’emplois industriels avec l’arrivée des voitures électriques sont erronées. « Il faudra le même nombre de salariés, mais avec des profils différents, par exemple pour développer des aides à la conduite, les technologies de connectivité ou encore les batteries ».

M. de Los Mozos ne prévoit pas non plus de grands mouvements de délocalisation. « Les clients ne vont pas attendre trois à cinq mois pour recevoir leur voiture d’une part et, d’autre part, cela induirait un coût logistique énorme », a expliqué le président de l’Anfac. « Nous allons, à mon avis, vers une régionalisation de la production. Pour que l’Espagne ne rate pas le train, il faudra baisser le coût de l’énergie, améliorer la logistique et lier les salaires à la compétitivité ».

Source : TRIBUNA DE AUTOMOCION (10/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.