Fermer
France

Le président d’Air Liquide favorable à une coopération franco-allemande dans l’hydrogène

Analyse de presse de 14H00 - Le #Air Liquide - #Hydrogène
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président d’Air Liquide Benoît Potier a déclaré le 7 mai qu’il souhaitait une coopération franco-allemande pour développer l’énergie hydrogène, à l’image de ce qui est fait pour les batteries de véhicules électriques. Devant l’assemblée générale des actionnaires de l’entreprise, M. Potier a indiqué que le Conseil de l’hydrogène, créé il y a deux ans et demi à l’initiative d’Air Liquide et Toyota, réunissait aujourd’hui 53 « grandes entreprises mondiales ».

« Ce que nous avons l’intention de faire, c’est de nous appuyer sur cette dynamique mondiale pour retourner voir le gouvernement français, éventuellement le gouvernement allemand », et « faire une promotion de coopération franco-allemande sur ce domaine, de même qu’il y a en une dans la batterie », a-t-il déclaré. « Il y a beaucoup d’acteurs franco-allemands qui sont intéressés », a-t-il par ailleurs affirmé.

Rappelant le Plan Hydrogène lancé il y a près d’un an par le gouvernement français, M. Potier a jugé qu’assez peu de choses avaient été mises en oeuvre. L’investissement était « assez réduit, de l’ordre d’une centaine de millions d’euros par an », a-t-il calculé, faisant valoir que le Japon consacrerait 2,5 milliards à l’hydrogène et la Corée 2,3 milliards. La Chine a pour objectif d’atteindre un million de véhicules à hydrogène en 2030, a-t-il ajouté.

M. Potier a aussi affirmé que le marché potentiel de l’hydrogène était estimé à 2 500 milliards de dollars en 2050. « Les années 20 de notre siècle seront déterminantes parce que l’hydrogène est un élément clé de la transition énergétique », a déclaré le dirigeant.

Source : AFP (7/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.