Fermer
Allemagne

Le plan de relance en Allemagne a suscité des réactions mitigées

Analyse de presse de 14H00 - Le #Industrie automobile - #Plan de relance - #Réactions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le plan de relance annoncé mercredi par le gouvernement allemand a suscité des réactions mitigées, la plupart des acteurs du secteur automobile estimant qu’il ne donnerait pas le coup de pouce espéré.

La fédération de l’industrie automobile (VDA) a fait part de sa déception, regrettant que le plan ne reprenne que partiellement les propositions de l’industrie automobile, et notamment celle d’une prime à l’achat pour les véhicules à moteurs thermiques. « La baisse temporaire de la TVA est une mesure importante pour stimuler la demande en Allemagne », a toutefois estimé la fédération.

La fédération des concessionnaires (ZDK) a pour sa part estimé que le plan annoncé n’aiderait pas le secteur automobile en crise. La réduction temporaire de la TVA et donc du prix des véhicules ne constitue pas une incitation majeure à l’achat et le doublement de la prime à l’achat d’un véhicule électrique n’aidera pas non plus les distributeurs à réduire leurs stocks, ont indiqué les dirigeants de l’organisation.

L’expert de l’industrie automobile Ferdinand Dudenhöffer a salué la hausse de la prime à l’achat pour les voitures électriques – une mesure qui ne soutient toutefois qu’un tout petit marché – et la réduction de la TVA qui profitera aux constructeurs allemands ainsi qu’aux importateurs.

Le groupe VW a accueilli favorablement l’annonce de la réduction temporaire de la TVA et les mesures visant à promouvoir la mobilité électrique (prime à l’achat, nouveaux investissements dans la recherche et l’extension du réseau de recharge). Daimler a salué un bon compromis, se félicitant de la baisse de la TVA qui constitue un signal important pour le renforcement de la demande intérieure, et des mesures pour une mobilité respectueuse de l’environnement contenues dans le plan de relance. Bosch a regretté la décision d’exclure les moteurs à combustion modernes des aides à l’achat, mais il s’est dit satisfait des priorités fortes annoncées en matière d’innovation et de la poursuite de la promotion de la mobilité électrique.

Le ministre fédéral des Transports, Andreas Scheuer, a estimé que les mesures annoncées par le gouvernement contribueraient à une mobilité plus verte. « Nous soutenons, protégeons et renforçons la mobilité, la rendons plus propre et plus durable : avec des milliards de subventions pour les transports en commun et le rail, un doublement de la prime d’achat pour les voitures électriques respectueuses de l’environnement et des investissements pour la transition vers de nouvelles motorisations  et des technologies d’avenir telles que l’hydrogène », a-t-il déclaré.

Source : AUTOMOBILWOCHE (4/6/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.