Fermer
Union européenne

Le Parlement européen vote des aides aux licenciés de l’automobile et de la métallurgie

Le #Aides - #Emploi
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Parlement européen a voté le 21 octobre en faveur de l’attribution d’aides de plus de 15 millions d’euros aux employés licenciés dans le secteur automobile et la métallurgie en France, en Belgique et en Espagne. L’enveloppe la plus importante – de quelque 12,7 millions d’euros – est destinée à accompagner dans la recherche d’un nouvel emploi plus de 2 300 salariés français de PSA, parmi les 6 000 licenciés sur ses sites d’Aulnay et Rennes. Le déblocage de ces fonds doit encore être approuvé par le Conseil, qui représente les gouvernements de l’Union européenne. Il en va de même pour l’enveloppe de près de 912 000 euros également votée hier par les eurodéputés, en faveur de 752 personnes licenciées par le producteur d’acier brut belge Carsid SA.

Le Conseil a déjà avalisé les deux autres enveloppes approuvées le 21 octobre : plus de 570 000 euros pour près de 500 personnes licenciées par Ford Genk, une usine fermée en Belgique par le constructeur américain, et un peu plus d’un million d’euros pour 300 personnes licenciées dans la production de métaux dans la région espagnole de Valence.

Les sommes sont puisées dans le Fonds d’ajustement à la mondialisation (FEM), destiné à soutenir la recherche d’un nouvel emploi pour des travailleurs victimes de la mondialisation ou de la crise financière. Dans la plupart des cas, les autorités nationales ont déjà engagé des frais, qui leur sont remboursés par l’Union européenne quand les aides demandées sont approuvées. Chaque année, jusqu’à 150 millions d’euros peuvent être mobilisés dans le cadre de ce fonds, souligne l’AFP (21/10/14). (ECHOS 22/10/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.