Fermer
France

Le parc roulant automobile français s’élève à 39 millions de véhicules

Analyse de presse de 14H00 - Le #AAA DATA - #Parc automobile
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

AAA Data est parvenu à recenser le nombre précis de véhicules roulant sur les routes françaises. « Après analyse, nous sommes en mesure de révéler que, si le parc administratif comprend bien 52 millions de véhicules, le parc roulant atteint quant à lui 39 millions de véhicules », indique son directeur général Julien Billon.

13 millions de cartes grises existeraient donc toujours sans pour autant que l’on puisse y rattacher physiquement un véhicule. « On ne peut attester de l’état roulant de ces 13 millions de véhicules. La première raison est que l’on observe une sous-déclaration chronique des destructions de véhicules, notamment par le biais de la filière grise des VHU, qui fait appel à des entreprises de recyclage non agréées. Et, il faut également préciser que, depuis 2009, la déclaration d’exportation des véhicules a disparu des circuits. Les véhicules exportés sont donc toujours comptés sur le parc », explique M. Billon.

Ce recensement, réalisé sur les deux dernières années, montre que le parc roulant a bel et bien augmenté entre 2018 et 2019. De 38,6 millions, celui-ci a donc progressé jusqu’à 39 millions de véhicules au 1er janvier 2020.

A noter que le parc roulant est âgé de 10,6 ans en moyenne et que 93 % des véhicules sont détenus par les ménages. Les flottes d’entreprises représentent quant à elles un peu moins de 3 millions de voitures en circulation, soit 7 % du parc. Cette répartition évolue selon les départements. Ainsi dans les Hauts-de-Seine (92), Paris (75) et l’Oise (60), la part des flottes est largement supérieure (respectivement 32 %, 26 % et 22 %). A contrario, ce sont dans les départements de la Haute-Saône (70) et de la Meuse (55) que la part des flottes est la plus faible.

L’âge du parc varie également selon les départements. La Creuse (23), le Lot (46), la Dordogne (24) et l’Ariège (09) détiennent la proportion la plus forte de voitures datant d’avant 1997, c’est-à-dire classées sans vignette Crit’Air. Mais c’est dans les Hauts-de-Seine que l’on trouve la plus forte proportion (48 %) de voitures âgées de 5 ans et moins.

AAA Data souligne par ailleurs que les berlines représentent 58 %, soit près de 23 millions de véhicules, suivies par les SUV (16 % du parc). Mais parmi les voitures immatriculées en 2019, la part des SUV s’élevait jusqu’à 39 %.

Source : JOURNALAUTO.COM (3/2/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.