Fermer
France

Le nouvel objectif d’émissions de C02 est « un nouvel obstacle »

Analyse de presse de 14H00 - Le #Borne de recharge - #CO2 - #Diesel - #Electrique - #Emissions - #Luc Chatel - #PFA
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’objectif de réduire les émissions de C02 de 37,5 % entre 2021 et 2030 « apparait comme un nouvel obstacle » pour les entreprises du secteur automobile, a déclaré le 20 décembre Luc Chatel, président de la Plateforme automobile (PFA), lors d’un comité stratégique de la filière. « La filière automobile joue tout simplement sa survie », a mis en garde le dirigeant, ajoutant qu’elle devait « s’adapter à un rythme fou, à des exigences réglementaires qui ne cessent de s’accroître ».

Le président de la PFA a mis en exergue deux menaces supplémentaires pour les entreprises du secteur : le développement, pas assez rapide selon son organisation, des bornes de recharge de véhicules électriques, et la chute du diesel.

Les bornes de recharge en France sont au nombre de « 25 000 seulement », déplore la filière, qui dit être « au rendez-vous avec des investissements lourds ». Les industriels se sont engagés à « multiplier par cinq les ventes de véhicules électriques d’ici à 2022 », a rappelé M. Chatel. L’accélération de la chute du diesel se traduit quant à elle par « des baisses brutales de commandes pour un nombre croissant de fournisseurs qui se retrouvent en situation difficile », a-t-il déploré, soulignant que la chute du diesel représentait une menace pour tout un « tissu industriel ».

La PFA demande un renforcement des « dispositifs d’accompagnement des entreprises » afin de « les soutenir dans leurs investissements ». Le marché européen a connu une chute de 8 % en novembre, après avoir dégringolé de 23,5 % en septembre, précise l’organisation dans un communiqué. Elle souligne aussi le recul du marché chinois, « pour la première fois depuis 1990 ».

Source : AFP (20/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.