Fermer
France

Le nombre d’accidents sur le périphérique parisien a baissé de 15,4 %

Le #Accident - #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après la radio RMC, le nombre d’accidents corporels sur le périphérique parisien a baissé de 15,4 % depuis que la vitesse maximale autorisée y a été abaissée de 80 à 70 km/h, le 10 janvier. Le nombre d’accidents matériels a quant à lui reculé de 5 %. Inrix, fournisseur mondial de services d’info-trafic et d’aide à la conduite, a déjà annoncé dernièrement qu’en six mois, les embouteillages sur le périphérique avaient diminué de 36 %.

« Je ne suis pas surpris. La dangerosité des accidents est proportionnelle à la vitesse, donc si vous baissez la vitesse, vous avez moins d’accidents et en plus ils sont moins graves », a expliqué au micro de RMC Denis Baupin, vice-président de l’Assemblée nationale, qui s’est même dit favorable à une réduction de la vitesse à 50 km/h la nuit.

« On ne peut pas expliquer cette réduction juste par le fait d’avoir changé un chiffre sur un panneau. Ce sont les comportements dangereux sur le périphérique qui engendrent les accidents, pas la vitesse comprise entre 70 et 80km/h », a de son côté tempéré Pierre Chasseray, délégué général de 40 Millions d’Automobilistes. Dans un communiqué publié par l’association, M. Chasseray rappelle que la Préfecture de police de Paris s’attendait elle à une « baisse de 23 % du nombre d’accidents et une réduction de 65 % du nombre de blessés graves et de tués ». « Or pour les 6 premiers mois, les accidents ont diminué de 15 %, comme les années précédentes », a-t-il souligné. (AUTOPLUS.FR 29/7/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.