Fermer
Vietnam

Le marché vietnamien a progressé de 5,8 % en 2018

Analyse de presse de 14H00 - Le #Marché - #Ventes - #voitures
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les ventes de voitures au Vietnam ont progressé de 5,8 % en 2018, à quelque 290 000 unités, soit près de trois fois le volume enregistré il y a cinq ans.

En janvier 2018, le Vietnam a supprimé les droits de douane (30 %) pour les voitures importées des pays de l’ANSEA (Association des Nations du Sud Est Asiatique), mesure qui devait permettre une ouverture du marché automobile vietnamien. Toutefois, le gouvernement a publié peu après le Décret 116, pour empêcher un flot d’importations susceptibles de pénaliser l’industrie locale.

Le Decret 116 impose des règles strictes aux voitures importées, qui doivent satisfaire à des certifications draconiennes pour entrer dans le pays. Ces mesures ont entraîné une chute de 80 % des importations de voitures au Vietnam dès le premier semestre de 2018.

L’objectif du gouvernement vietnamien est d’inciter les constructeurs à investir localement. Il souhaite notamment accroître fortement le contenu local des véhicules, à 35 ou 40 % d’ici à 2020, contre 10 % environ actuellement, et étudie pour cela des subventions pour les entreprises qui contribueront  à atteindre cet objectif.

 

Source : NIKKEI (27/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.