triangle orange
Russie

Le marché russe a reculé de 5,2 % en octobre

Analyse de presse de 14H00 - Le #Marché - #Prévisions - #V.U.L. - #Ventes - #voitures
triangle bleu

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers sur le marché russe ont diminué de 5,2 % en octobre 2019, à 152 057 unités, portant le volume pour les dix premiers mois de l’année à 1 423 449 unités, en baisse de  2,4 %.

Les ventes de Renault, notamment, ont augmenté de 12,5 % le mois dernier, à 13 670 unités, et de 0,6 % sur dix mois, à 116 149 unités. Celles de PSA Peugeot Citroën ont progressé de 0,4 % en octobre, à 688 unités, avec une baisse de 6,7 % pour Peugeot (à 405 unités) et une hausse de 12,7 % pour Citroën (à 283 unités) ; sur dix mois, les ventes de PSA ont diminué de 18,4 %, à 6 304 unités (- 19,7 % pour Peugeot et – 16,3 % pour Citroën).

Lada est resté numéro un sur le marché russe en octobre, avec 30 237 immatriculations (- 5,5 %), suivi de Kia (20 141, – 4,1 %), de Hyundai (15 827, =), de Renault (13 670, + 12,5 %), et de Volkswagen (9 253, – 6,8 %).

“Ces résultats montrent une érosion lente mais continue de la progression des volumes de ventes, déjà observée en 2017-2018”, constate le directeur du comité automobile de l’AEB, Joerg Schreiber.

Et il est “difficile de voir d’où pourrait venir une amélioration dans un futur proche”, ajoute-t-il.

Le numéro un du marché russe, Lada, qui avait jusqu’à présent tiré son épingle du jeu, a enregistré au mois d’octobre sa plus forte baisse depuis trois ans (- 5,5 %).

En septembre, l’AEB a revu à la baisse ses prévisions de ventes de véhicules légers en Russie pour l’ensemble de 2019, à 1,76 million d’unités, au lieu de 1,87 million. Les constructeurs sont donc passés d’un pronostic de croissance (+ 3,8 %) à une anticipation de baisse des ventes (- 2,3 %), après le bond de 2018 (+ 12,8 %).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE AEB, AFP (7/11/19)