Fermer
Russie

Le marché russe a progressé de 0,6 % en novembre

Le #Marché - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers sur le marché russe ont progressé de 0,6 % en novembre, à 132 346 unités, portant le volume pour les onze premiers mois de l’année 2016 à 1 279 987 unités, en baisse de 12 %.

Les ventes de Renault, notamment, ont augmenté de 12,6 % le mois dernier, à 11 631 unités, et reculent de 4,6 % sur onze mois, à 103 465 unités. Celles de PSA Peugeot Citroën ont reculé de 24,1 % en novembre, à 481 unités, avec une baisse de 34,1 % pour Peugeot (à 211 unités) et de 14 % pour Citroën (à 270 unités). Sur onze mois, les ventes de PSA ont baissé de 34,4 %, à 6 779 unités (- 37,4 % pour Peugeot et – 31,3 % pour Citroën).

Lada est resté numéro un sur le marché russe en novembre, avec 25 507 immatriculations (+ 18,2 %), suivi de Hyundai (15 779, + 4,5 %), de Kia (14 651, + 3,7 %), de Renault (11 631, + 12,6 %), de Toyota (8 081, + 6,7 %), de Volkswagen (6 973, – 7,7 %), de Nissan (5 998, 17,7 %), de GAZ VUL (5 132, + 17,8 %), de Skoda (4 801, + 3 %), de UAZ (4 642, + 0,1 %), de Ford (3 822, + 7,1 %), et de Mercedes (2 802, – 13,8 %).

« Les ventes de novembre marquent la première hausse depuis près de deux ans. La dernière progression du marché avait été observée en décembre 2014. Cela fait du bien de pouvoir enfin annoncer des résultats positifs, mais il est bien trop tôt pour affirmer qu’il s’agit d’une véritable inversion de tendance », a déclaré Joerg Schreiber, directeur du comité automobile de l’AEB. « Maintenant, tous les yeux sont tournés vers décembre, qui offre sans aucun doute une opportunité de montrer que le marché se réoriente dans la bonne direction », a ajouté M. Schreiber.

Le marché russe a diminué de moitié depuis son record de 2012 en raison de la crise économique due à la chute des prix du pétrole et aux sanctions liées à la crise ukrainienne. Malgré des signes de stabilisation de l’économie russe, il restait orienté à la baisse ces derniers mois.

Pour favoriser la reprise du marché, le gouvernement a indiqué qu’il comptait prolonger les mesures prises ces dernières années pour encourager les achats de véhicules neufs. (COMMUNIQUE AEB, AFP 8/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.