Fermer
Russie

Le marché russe a baissé de 18 % en août

Le #Marché - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers sur le marché russe ont reculé de 18 % en août, à 113 749 unités, portant le volume pour les huit premiers mois de l’année 2016 à 895 357 unités, en baisse de 14,9 %.

Les ventes de Renault, notamment, ont diminué de 7 % le mois dernier, à 9 175 unités, et 9 % sur huit mois, à 70 348 unités. Celles de PSA Peugeot Citroën ont reculé de 58,9 % en août, à 502 unités, avec un repli de 60,9 % pour Peugeot (à 251 unités) et de 56,7 % pour Citroën (à 251 unités). Sur huit mois, les ventes de PSA ont baissé de 36,4 %, à 5 011 unités (-40,9 % pour Peugeot et – 31,8 % pour Citroën).

Lada est resté numéro un sur le marché russe en août, avec 20 908 immatriculations (+ 4 %), suivi de Hyundai (11 902, – 5 %), de Kia (11 703, – 17 %), de Renault (9 175, – 7 %), de Toyota (8 526, – 4 %), de Volkswagen (6 178, – 7 %), de Nissan (4 850, – 30 %), de Skoda (4 570, + 6 %), de UAZ (4 161, + 3 %), de GAZ VUL (3 768, – 16 %), de Ford (3 432, – 24 %), et de Mercedes (2 950, + 1 %).

Le mois d’août « n’as pas permis d’inverser la tendance négative », a constaté Joerg Schreiber, président du comité automobile de l’AEB. « Il faut cependant garder à l’esprit que les volumes avaient été soutenus l’an dernier par les fluctuations de la monnaie qui avaient poussé les consommateurs à anticiper les achats de véhicules », a-t-il expliqué.

Depuis le record de 2012, le marché automobile russe a diminué de moitié en raison de la crise économique qui a plombé le pouvoir d’achat des Russes, conséquence de l’effondrement des prix du pétrole et des sanctions occidentales dues à la crise ukrainienne.

M. Schreiber a toutefois relevé un signe encourageant : les ventes, au plus bas depuis 10 ans les mois précédents, sont cette fois restées au-dessus de leur niveau de la crise de 2009.

L’AEB avait abaissé en juillet sa prévision de marché pour l’ensemble de l’année 2016 à 1,44 million d’unités, en baisse de 10,4 % (contre – 4,7 % auparavant). (COMMUNIQUE AEB, AFP 8/9/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.