Fermer
Japon

Le marché japonais a baissé de 6 % en octobre

Le #Marché - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors 660 cm3) ont baissé de 9,1 % en octobre, à 240 511 unités, dont 206 683 voitures de tourisme (- 11,3 %), 32 884 poids lourds (+ 6,6 %) et 944 autobus (+ 15,4 %), a annoncé l’Association des concessionnaires japonais (JADA).

Les ventes de mini-véhicules ont également reculé, mais dans une moindre mesure (- 0,7 % sur le mois), à 155 997 unités, a indiqué de son côté l’Association des constructeurs de mini-véhicules (JMVA).

Au total, le marché japonais a affiché en octobre un recul de 6 %. En septembre, la baisse générale n’avait été que de 0,76 %, ce qui apparaissait alors comme un signe plutôt positif pour l’économie japonaise, mais les statistiques d’octobre viennent doucher les espoirs.

La fluctuation de ces chiffres corrobore le fait que la consommation des ménages reste extrêmement fragile depuis la hausse en avril du taux de la taxe sur la consommation. Cette taxe, qui correspond à la TVA française, est passée de 5 à 8 %, ce qui a porté un coup dur aux ventes de biens durables et semi-durables. Le gouvernement japonais n’avait pas procédé à une augmentation de cet impôt depuis 17 ans. (AFP 3/11/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.