Fermer
Espagne

Le marche espagnol a augmenté de 6,5 % au mois de juin

Le #Marché - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les ventes de voitures neuves en Espagne ont augmenté de 6,5 % en juin, à 131 797 unités, portant le volume pour le premier semestre de 2017 à 667 494 unités, en progression de 7,1 %, indique l’ANFAC (Association des constructeurs en Espagne).

Les ventes aux particuliers ont augmenté de 3,6 % le mois dernier, à 60 432 unités, et de 2,4 % sur six mois, à 308 386 unités. Les ventes aux entreprises ont quant à elles augmenté de 23,5 % en juin, à 37 075 unités, et de 13,9 % sur six mois, à 183 386 unités. Enfin, les ventes aux loueurs ont diminué de 3,2 % en juin, à 34 290 unités, mais progressent de 9 % sur six mois, à 175 722 unités.

« La croissance du mois de juin a été portée par les ventes aux entreprises », souligne l’ANFAC. « Les ventes aux particuliers progressent peu en l’absence de prime à la casse », ajoute le directeur de la communication de l’ANFAC Raul Morales.

Par marques, Renault a dominé le marché espagnol en juin, avec 12 361 unités écoulées, suivi de Seat (10 082), de Volkswagen (9 874), de Peugeot (9 572 unités), et d’Opel (9 372).

En début d’année, l’ANFAC visait 1,2 million d’immatriculations en 2017, contre 1,15 million en 2016. (COMMUNIQUE ANFAC, AFP 3/7/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.