Fermer
International

Le marché des voitures connectées devrait avoir quadruplé dans le monde d’ici à 2020

Le #Véhicule connecté - #Voiture autonome
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le marché des voitures connectées devrait avoir quadruplé dans le monde d’ici à 2020, indique l’étude 2014 de Strategy& et PwC. Les deux cabinets prévoient dans leur étude annuelle que le marché du véhicule connecté passera de 31,87 à 115,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires entre 2015 et 2020. Ce marché sera composé de sept segments, dont la sécurité, la conduite autonome, l’infodivertissement, la gestion du véhicule et celle de la mobilité, le bien-être et l’intégration à la domotique.

D’après leur rapport, la sécurité tirera le marché, une observation déjà faite l’an passé. A lui seul, ce segment pèsera 47,34 milliards d’euros (contre 12,18 milliards en 2015, soit près de 290 % de progression). A cet horizon, la conduite autonome aura aussi confirmé son importance avec un chiffre d’affaires en croissance de 376,1 %, à 35,66 milliards d’euros.

« La tendance est très claire : tout va dans le sens d’une intensification de la mise en réseau. La voiture du futur sera en communication permanente avec son environnement, avec d’autres véhicules et avec le domicile. Une telle évolution ouvre un formidable potentiel de croissance pour les constructeurs d’automobiles », ont souligné les experts de PwC et Strategy& dans leur communication finale.

La mise en relation du véhicule demeurera toutefois dérisoire. Le marché devrait s’établir à 60 millions d’euros de chiffres d’affaire en 2020, soit trois fois plus qu’en 2015. En revanche, la gestion du véhicule et l’infodivertissement connaîtront des croissances allant au-delà du triplement du volume d’affaires, avec respectivement 6,67 milliards et 13,18 milliards d’euros. Notons que, d’après Strategy& et PwC, la gestion de la mobilité ne progressera « que » de 73 % dans le même temps, à 5,22 milliards d’euros.

Plus globalement, les deux cabinets prévoient une évolution positive de 76 % du chiffre d’affaires tiré du croisement entre les univers automobile et numérique. De 831 millions d’euros en 2015, le marché pourrait passer à 14,157 milliards d’ici à fin 2020. La courbe prévisionnelle table sur un bond de 49,4 % entre 2017 et 2018, grâce à l’essor du MaaS, soit le modèle économique qui conçoit la mobilité comme un service (5,554 milliards d’euros en 2020, en léger retrait par rapport à 2019). (JOURNALAUTO.COM 29/9/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.