Fermer
France

Le marché des VI a démarré l’année 2016 en hausse

Le #Marché - #Véhicule industriel
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Sur les deux premiers mois de l’année, 6 988 camions de plus de 5 tonnes ont été immatriculés, dont 6 123 (+ 16 %) de plus de 15 tonnes. En tête du marché français, Renault Trucks a vu remonter sa part de marché à 27,5 % sur le segment des gammes lourdes. « Le marché 2016 a démarré en profitant de la dynamique du second semestre 2015. C’est positif », indique Jean-Michel Mercier, directeur de l’OVI (Observatoire du véhicule industriel). « Mais il est trop tôt pour dire si 2016 sera un bon cru. Nous continuons de tabler sur 42 000 immatriculations au final », ajoute-t-il. (Officiel des Transporteurs) Tous les constructeurs motoristes ont vu leurs ventes progresser, à l’exception notable de MAN (filiale du groupe Volkswagen), en repli de 8 % sur la gamme lourde.?

« Avec 65 % du marché, le segment des tracteurs continue de tirer le commerce des camions », souligné M. Mercier. A l’inverse, le segment des véhicules porteurs reste en berne et rien n’indique, dans l’univers du BTP, une reprise des affaires. Par marques, Renault Trucks a vu remonter sa part de marché à 27,5 %, contre 25,5 % en 2015. Pour Volvo Trucks et Daf, les volumes de croissance présentent la même ampleur (respectivement + 28 % et + 18 %). Scania, qui produit ses camions à Angers, a également démarré l’année sur une courbe ascendante. « Avec Iveco, il fait partie des deux constructeurs qui présentent une offre de camions au gaz sérieuse. Or, dans ce domaine, nous voyons beaucoup de projets apparaître chez les transporteurs », ajoute le directeur de l’OVI. (OFFICIEL DES TRANSPORTEURS 8/3/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.