Fermer
France

Le marché des véhicules d’occasion au plus haut depuis sept ans

Le #Marché - #Occasion
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le site spécialisé Autoscout24 a annoncé le 3 novembre qu’il s’était vendu trois fois plus de véhicules d’occasion que de voitures neuves en France au mois d’octobre, pour atteindre un volume sans précédent depuis sept ans, soit 516 425 unités, en progression de 5,6 % par rapport à octobre 2013. Il faut remonter à juillet 2007 pour retrouver de tels volumes.

« Les chiffres record du mois d’octobre confortent l’excellente santé du marché de la voiture d’occasion en France, déjà observée en septembre », a déclaré le directeur général d’Autoscout24 en France, Vincent Hancart, en prédisant dans un communiqué que « l’année 2014 [serait] la meilleure année du marché VO depuis 2007 ».

En octobre, 56,7 % des véhicules d’occasion vendus en France étaient de marque française, la Renault Clio s’arrogeant 8 % du marché, devant les Mégane et Scénic (7,3 %) et la Peugeot 206 (3,7 %). Le baromètre d’Autoscout24 précise que les voitures diesel ont représenté 66,9 % des transactions le mois dernier, contre 31,9 % pour les modèles à essence, le solde étant partagé entre les voitures hybrides et au gaz naturel, tandis que les véhicules électriques détenaient 0,06 % du marché de l’occasion. (AFP 3/11/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.