Fermer
France

Le marché des véhicules industriels est remonté en 2015

Le #Marché - #Véhicule industriel
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le marché français des véhicules industriels a augmenté de 10,8 % sur les onze premiers mois de 2015, a indiqué le 7 janvier l’Observatoire du véhicule industriel de BNP Paribas. « Avec 37 871 immatriculations pour les 11 premiers mois de l’année 2015, le marché français dépassera très probablement les 40 000 unités pour l’année, voire atteindra les 41 000 », précise l’observatoire dans son communiqué. La croissance a été soutenue par les immatriculations de tracteurs (22 798 unités, + 20,5 %), mais a été légèrement freinée par les véhicules porteurs (15 073 unités, – 1,3 %).

En 2014 le secteur avait enregistré une chute des immatriculations de 14,2 %. « La distribution s’est aujourd’hui adaptée à un niveau bas de marché loin des niveaux d’avant 2008 et des marges de manœuvre de plus en plus ténues. Les carnets de commande ont toutefois globalement progressé entre 2014 et 2015 (+ 5,5 %). Le parc de véhicules industriels continue néanmoins de se rétracter », constate l’Observatoire.

Du côté de l’occasion, 40 379 immatriculations ont été enregistrées jusqu’en octobre 2015, soit une progression de 1,4 % par rapport à la même période en 2014.

Pour 2016, l’Observatoire estime que « les ventes de tracteurs routiers se poursuivront sur une tendance positive afin de favoriser un nouvel exercice en croissance. De même, la reprise du BTP sera indispensable au marché de véhicules industriels en termes de potentiel ». (AFP 7/1/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.