Fermer
France

Le marché des flottes a dévissé en avril

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coronavirus - #flottes - #Marché
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le marché des flottes n’a pas été épargnée en avril, mois durant lequel les entreprises, loueurs de longue durée et administrations ont été à l’origine de 6 039 immatriculations de voitures particulières et de 5 656 mises à la route d’utilitaires légers, des volumes respectivement en retrait de 85,9 % et 82,3 % par rapport à avril 2019. Cela confirme néanmoins qu’un certain nombre de livraisons ont pu être réalisées, notamment pour les professionnels qui ont maintenu leur activité durant la crise sanitaire.

On constate que dans ce contexte les marques françaises se sont montrées plus actives que leurs rivales importées. Le trio Renault, Peugeot et Citroën a été à l’origine de 4 632 immatriculations de voitures particulières, dont 2 576 pour la seule marque au losange, soit 76,7 % du marché B2B en avril, un taux de pénétration record. Même constat sur le marché des utilitaires légers avec 2 246 immatriculations pour Renault, 855 pour Peugeot et 807 pour Citroën. Les trois marques ont ici capté 69,1 % de l’activité.

Ce mois d’avril historiquement bas, précédé d’un mois de mars déjà moribond, vient logiquement plomber les statistiques cumulées depuis janvier. Les immatriculations de voitures particulières en flottes affichent une baisse de 38,1 %, à 104 469 unités. Seule éclaircie dans ce tableau bien noir, la hausse des hybrides (+ 26,6 %, à 11 340 unités) et des électriques (+ 35 %, à 5 695 unités), grâce à un démarrage 2020 en fanfare. Du côté des utilitaires légers, la tendance est identique avec des immatriculations en chute de 40,5 %, à 73 953 unités.

Source : JOURNALAUTO.COM (4/5/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.