Fermer
Chine

Le marché chinois inquiète Volkswagen

Analyse de presse de 14H00 - Le #Marché - #Prévisions - #Ventes - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le marché chinois inquiète Volkswagen. En effet, les ventes de voitures neuves dans le pays sont en baisse depuis juin et les ventes de Volkswagen en particulier ont reculé de plus de 10 % en octobre.

« Le marché chinois est un défi. Depuis juin, chaque mois a été plus bas que le précédent », a déclaré Jochem Heizmann, président de Volkswagen China.

Le dirigeant table d’ailleurs sur un recul du marché chinois de 1 à 2 % pour l’ensemble de l’année 2018, après une baisse de 11,7 % en octobre (la plus forte baisse depuis 7 ans) et de 0,1 % sur 10 mois. De plus, dans les années à venir, le marché automobile chinois devrait stagner.

Volkswagen de son côté risque de ne pas pouvoir atteindre ses objectifs de ventes annuels en Chine. Sur 9 mois, le groupe Volkswagen a néanmoins réussi à accroître ses ventes en Chine de 5 %, mais sur l’ensemble de l’année, la hausse devrait être limitée à 2 %.

Le constructeur allemand appelle donc le gouvernement chinois à abaisser les taxes sur les ventes de voitures pour relancer le marché.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (15/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.