Fermer
Royaume-Uni

Le marché britannique des voitures neuves n’a que faiblement progressé en septembre

Analyse de presse de 14H00 - Le #Immatriculations - #Marché - #voitures
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les immatriculations de voitures neuves au Royaume-Uni ont augmenté de 1,3 % au mois de septembre, à 343 255 unités, portant le volume pour les neuf premiers mois de l’année à 1,86 million d’unités, en baisse de 2,5 %, selon les chiffres publiés par la SMMT (association des constructeurs britanniques),

Le mois dernier, le marché britannique a été tiré par la demande des flottes, qui a augmenté de 8,6 % (à 168 850 unités). Les ventes aux particuliers ont été stables (163 173 unités, + 0,1 %) et celles aux entreprises ont plongé de 44,8 % (à 11 232 unités). Côté motorisations, la demande a augmenté dans toutes les catégories à l’exception des voitures diesel, en recul de 20,3 %. Les ventes de modèles à essence ont augmenté de 4,5 %, celles d’hybrides de 0,6 % et celles d’hybrides rechargeables de 22,6 %. La demande de modèles électriques à batterie a plus que triplé.

Les trois modèles les plus vendus sur le marché britannique en septembre ont été la Vauxhall Corsa (12 921 unités), la Ford Fiesta (11 643 unités) et la Mercedes Classe A (9 807 unités). Le Nissan Qashqai occupe la cinquième place du classement (avec 7 987 unités).

« Nous nous attendions à enregistrer une augmentation plus forte en septembre, similaire à celles qui ont été observées en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne, compte tenu de l’impact que les normes WLTP ont eu sur le marché européen l’an dernier. Au lieu de cela, la confiance des consommateurs pâtit des incertitudes politiques et économiques. Nous devons ramener la stabilité dans le marché, ce qui implique d’éviter un Brexit « sans accord » et d’établir des relations futures avec l’UE qui évitent des droits de douane et des barrières qui pourraient augmenter les prix et réduire le choix pour les acheteurs », a commenté Mike Hawes, délégué général de la SMMT.

Source : COMMUNIQUE SMMT (4/10/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.