Fermer
Brésil

Le marché brésilien a reculé de 17,2 % en août

Le #Marché - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les ventes de véhicules au Brésil ont reculé de 17,2 % en août, à 272 492 unités, portant le volume pour les huit premiers mois de l’année 2014 à 2 230 180 unités, en baisse de 9,7 %, indique l’Anfavea (Association des constructeurs au Brésil).

Par segments, les ventes de voitures et de véhicules utilitaires légers ont diminué de 17,1 % le mois dernier, à 259 490 unités, et de 9,5 % sur huit mois, à 2 124 561 unités. Les ventes de camions ont diminué de 18,3 % en août, à 10 807 unités, et de 14,2 % sur huit mois, à 87 837 unités. Les ventes d’autobus ont baissé de 24,3 % le mois dernier, à 2 195 unités, et de 16,5 % sur huit mois, à 17 782 unités.

Par marques, Fiat a dominé le marché brésilien des véhicules légers en juillet, avec 56 185 unités écoulées, suivi de Volkswagen (48 429 unités), de General Motors (38 803 unités), de Ford (22 592), de Renault (19 147) et de Hyundai (17 497).

L’Anfavea a revu à la baisse ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2014 et table désormais sur un recul du marché de 5,4 %, à 3,564 millions d’unités, au lieu d’une hausse de 1,1 % prévue antérieurement. (COMMUNIQUE ANFAVEA, CARPLACE 4/9/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.