Fermer
Russie

Le marché automobile russe pourrait pâtir de la hausse de la TVA à 20 % à partir de 2019

Analyse de presse de 14H00 - Le #Gouvernement - #Marché - #TVA
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Douma a approuvé en première lecture le projet d’augmentation de la TVA de deux points, à 20 %, à compter du 1er janvier 2019. Les observateurs craignent que cette hausse ne vienne freiner la reprise du marché automobile russe, qui sort juste de quatre années de crise.

L’objectif du gouvernement russe est de récolter quelque 600 milliards de roubles (9,5 milliards de dollars) supplémentaires afin de financer les ambitieux projets économiques de Vladimir Poutine (routes notamment).

« La hausse de la TVA entraînera inévitablement une hausse du prix des voitures et cela aura un impact sur les ventes », prévient un porte-parole de Nissan Russie. « Les coûts de production vont augmenter automatiquement de 2 points de pourcentage ; la hausse des prix pour les consommateurs sera également automatique », précise le porte-parole.

PSA, qui dispose d’une usine à Kaluga avec Mitsubishi, s’est lui aussi dit inquiet de la hausse de la TVA, soulignant que la plupart des produits seraient plus coûteux et que la demande risquait fort d’en pâtir. « Si les salaires n’augmentent pas, la demande va baisser et les ventes de voitures seront impactées », explique le groupe.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (5/7/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.