Fermer
Monde

Le marché automobile mondial pourrait stagner en 2019

Analyse de presse de 14H00 - Le #Marché - #Observatoire Cetelem - #Prévisions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans la foulée d’un second semestre 2018 marqué par une progression minime des ventes de 1 %, le marché automobile mondial pourrait enregistrer une croissance nulle en 2019, estime l’Observatoire Cetelem, qui prévoit un recul des ventes dans les principales régions du monde, à commencer par l’Europe de l’Ouest, le Japon et les Etats-Unis. Ce déclin devrait toutefois être compensé par le dynamisme de certains marchés, notamment la Russie, le Brésil et l’Inde.

En Europe de l’Ouest, la plupart des pays devraient subir un recul des ventes, à l’exception de l’Espagne. L’Observatoire Cetelem mise notamment sur un repli du marché français de 3 % à 4 %. Son analyse est que le haut de cycle a été atteint et dépassé sur le marché européen et que la poursuite du ralentissement économique, conjuguée à la multiplication des mesures de restriction de circulation dans les grands centres urbains, aboutiront à une baisse des ventes de véhicules légers. « Cependant, la montée en puissance du leasing jouera un rôle d’amortisseur grâce à la mécanique de renouvellements programmés des contrats de location », juge l’Observatoire. Autre baisse attendue en 2019, celle du marché américain, d’environ 4 %, imité par le marché japonais.

Du côté des bonnes nouvelles, l’Observatoire Cetelem estime que le marché chinois, en déclin de 3 % en 2018, devrait renouer avec la croissance en 2019, avec une hausse des ventes d’environ 4 %, à 29 millions d’unités. Les prévisions sont plus optimistes pour la Russie et le Brésil, des marchés bien orientés en 2018 avec 14 % de croissance. « Le potentiel de reprise des ventes reste intact dans ces deux parties du monde, qui devraient poursuivre leur croissance soutenue en 2019 », avance l’Observatoire. Ce dernier table enfin sur l’essor du marché indien, qui commence à peser sur l’échiquier mondial avec plus de 4 millions de véhicules légers commercialisés par an.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.