triangle orange
Japon

Le marché automobile japonais a progressé de 6,7 % en juillet

Analyse de presse de 14H00 - Le #Immatriculations - #Marché - #Nissan - #Toyota
triangle bleu

Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors mini-voitures) ont augmenté de 6,7 % en juillet, après s’être repliées de 0,9 % en juin. Le mois dernier, 300 799 voitures, camions et autobus ont été écoulés dans l’archipel, contre 281 876 véhicules un an plus tôt, précise l’association japonaise des concessionnaires automobiles (Jada).

C’est le meilleur niveau de ces ventes enregistré depuis mars. L’embellie pourrait être liée à une vague d’achats des Japonais avant le relèvement de la taxe sur la consommation locale, équivalent de la TVA française, qui doit passer de 8 % à 10 % à compter du 1er octobre.

La plupart des constructeurs japonais, les seuls à être inclus dans ces statistiques, ont profité de cette tendance positive, à l’exception notable de Nissan, dont les ventes diminuent déjà depuis des mois. Les ventes japonaises du partenaire de Renault ont en effet encore décliné de 7,3 % en juillet, à 32 722 unités, portant à 10,5 % leur déclin depuis le début de l’année. A l’inverse, les ventes de Toyota ont continué de bien progresser au Japon en juillet (+ 8,9 % pour l’ensemble du groupe), tout comme celles de Honda ou de Mitsubishi Motors.

Du côté des « kei cars », mini-voitures dotées d’un moteur de moins de 600 cm3 très populaires au Japon en raison de leur coût inférieur aux voitures classiques, 158 657 exemplaires ont été vendus le mois dernier, en léger recul de 0,6 %.

Au total, toutes catégories confondues, les ventes de véhicules neufs ont progressé de 4 % en juillet dans l’archipel nippon, à près de 460 000 unités.

Source : AFP (1/8/19)