Fermer
Royaume-Uni

Le marché automobile britannique est reparti à la hausse en février

Analyse de presse de 14H00 - Le #Marché - #SMMT - #Ventes - #Voitures électrifiées
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon les chiffres de la SMMT, les ventes de voitures neuves au Royaume-Uni ont progressé de 1,4 % au mois de février, à 81 969 unités, repartant ainsi à la hausse après cinq mois consécutifs de baisse.

Le rebond du marché britannique s’explique par une hausse des ventes de modèles à essence (+ 8,3 %) et électrifiées (+ 34 %, soit une part de marché de 5,5 %). En outre, les ventes de diesel ont subi une baisse moins importante que les mois précédents (- 14,3 %).

En outre, la hausse des ventes aux particuliers (+ 4,3 %) a permis de compenser le recul de 1,3 % des ventes aux entreprises.

Le mois dernier, la Ford Fiest a été la voiture la plus vendue au Royaume-Uni (avec 3 399 exemplaires écoulés).

Sur 2 mois, les ventes se sont presque stabilisées, avec une baisse de seulement – 0,6 %, à 242 982 unités.

Mike Hawes, directeur de la SMMT, s’est félicité de cette reprise (bien que modeste) du marché en février, et en particulier de la hausse de la demande pour les voitures électrifiées.

Source : AFP, XINHUA NEWS, JOURNALAUTO.COM (5/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.