Fermer
Royaume-Uni

Le marché automobile britannique a augmenté de 8 % en février

Le #Marché
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les immatriculations de voitures neuves au Royaume-Uni ont augmenté de 8,4 % au mois de février, à 83 395 unités, portant le volume pour les deux premiers mois de l’année à 253 073 unités, en hausse de 4,7 %, selon les chiffres publiés par la SMMT (association des constructeurs britanniques).

La croissance du marché automobile britannique le mois dernier a été tirée notamment par une forte demande des particuliers (+ 22,6 %, à 37 666 unités). Les ventes aux flottes ont reculé de 1,4 % (à 44 254 unités).

Les ventes de véhicules à énergies alternatives ont progressé de 19,9 % en février, tandis que celles de modèles à essence et diesel ont augmenté de 10,7 % et de 5,6 % respectivement.

Les trois modèles les plus vendus au mois de février ont été la Ford Fiesta (4 507 unités), la Volkswagen Golf (2 574 unités) et le Nissan Qashqai (2 486 unités).

« Le mois de février est typiquement l’un des mois les plus calmes de l’année, avant le changement de plaque en mars, mais cette performance positive est encourageante et place le secteur dans une bonne position pour les douze prochains mois », a commenté le président de la SMMT Mike Hawes. (COMMUNIQUE SMMT)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.