Fermer
Etats-Unis

Le marché américain est redevenu le premier marché automobile mondial en juillet et en août

Le #Marché - #Prévision - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les ventes de véhicules légers aux Etats-Unis ont dépassé celles en Chine en août, pour le deuxième mois consécutif.

Au mois d’août, le marché américain s’est établi à 1,58 million d’unités, contre 1,42 million d’unités pour le marché chinois, selon les chiffres communiqués respectivement par Automotive News (voir la revue de presse du 2/9/15) et par la CAAM (association chinoise des constructeurs d’automobiles ; voir la rubrique Chine).

Le marché automobile américain était repassé devant le marché chinois en juillet pour la première fois depuis août 2009, avec une avance de 240 000 unités.

La Chine devrait toutefois conserver sa position de premier marché automobile mondial en 2015, malgré le ralentissement de la demande observé ces derniers mois et la plus faible croissance des ventes attendue cette année depuis quatre ans. La CAAM table sur la vente de 20,9 millions de véhicules en 2015. Aux Etats-Unis, les ventes ont augmenté de 4 % sur les huit premiers mois, à 11,6 millions d’unités, et elles devraient dépasser 17 millions d’unités sur l’ensemble de l’année. (AUTOMOTIVE NEWS 10/9/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.