Fermer
Allemagne

Le Land de Basse-Saxe appelle à l’ouverture d’une enquête sur le départ de Mme Hohmann-Dennhardt

Le #Enquête - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les législateurs du Land de Basse-Saxe, région où siège le groupe Volkswagen, appellent à l’ouverture d’une enquête concernant le départ inattendu de la membre du directoire de Volkswagen en charge de l’intégrité et des affaires juridiques, Christine Hohmann-Dennhard.

En effet, suite à ce départ, ces législateurs s’inquiètent de savoir si le conseil de surveillance de Volkswagen contrôle correctement les activités du groupe. La question est de savoir si le groupe de Wolfsburg est capable de se réformer par lui-même.

Les législateurs ont adressé une lettre à Stephan Weil, Ministre-Président du Land de Basse-Saxe, mais aussi membre du conseil de surveillance du groupe Volkswagen (étant donné que le Land détient 20 % du capital du groupe allemand), afin de demander l’ouverture de cette enquête. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 22/2/17)

Par ailleurs, les représentants du parti allemand CDU (chrétien-démocrate) veulent de leur côté obtenir des informations concernant les compensations financières de quelque 12 millions d’euros accordées à Mme Hohmann-Dennhardt suite à son départ. (SPIEGEL 22/2/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.