Fermer
France

Le lancement du nouvel Expert est un événement fort pour Peugeot

Le #Peugeot - #Utilitaire
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le renouvellement de l’Expert est une opportunité de conquête importante, explique Hugues de Laage, responsable Peugeot Professionnel alors que la marque enregistre en France sur le marché VUL une hausse de ses volumes de 17,6 % à fin mai.

Dans le réseau Peugeot, ce nouveau véhicule arrive dans un contexte de croissance qui s’appuie sur « une politique commerciale structurée et régulière », explique Hugues de Laage. Cette animation commerciale compte notamment l’opération « Affaires de pro » qui met en avant pendant 4 mois des offres de véhicules très équipés, et les 4 jours Peugeot Professionnel (qui durent en réalité 1 mois) et permettent au réseau d’inviter les PME, PMI et professionnels. A cela s’ajoute une refonte du programme des Centres Peugeot Professionnel en 2015 concentré sur 85 centres qui réalisent 70 % des ventes société couplé à un travail de fond avec l’ensemble du réseau pour le développement des ventes auprès des artisans, TPE et PME.

« Les résultats sont là avec en 2015 une performance de 19 % de parts de marché sur le canal client [contre 15,72 % sur le marché global], hors ventes tactiques », souligne Hugues de Laage.

A fin mai, Peugeot affiche une dynamique supérieure à celle du marché avec une hausse de ses volumes de 17,6 % (soit 28 398 immatriculations) ce qui consolide sa deuxième position devant Citroën (à + 9 % avec 26 347 immatriculations). « Nous avons repris 0,7 point de part de marché à fin mai », souligne M. de Laage. « L’enjeu pour Peugeot avec le lancement de l’Expert est de reprendre notre place dans le segment K1 qui progresse et où nous sommes plutôt en baisse de performance face à la concurrence qui a fortement renouvelé », complète-t-il.

Pour le lancement de l’Expert cette semaine, Peugeot communique sur les équipements nouveaux du véhicule avec une offre sur la version Premium Pack à 179 € HT/mois sur un contrat de 5 ans/50 000 km, full maintenance, avec l’option Moduwork (celle qui permet un chargement jusqu’à 4 m en longueur) offerte pendant les 2 premiers mois.

Pour ce lancement, Peugeot a mis des moyens avec une communication média en radio, presse et affichage en juin suivie par une campagne télé en septembre. L’accent a également été mis sur la formation des équipes avec un programme impliquant pour la première fois toutes les forces de ventes des réseaux ainsi que les responsables après-vente, réceptionnaires ateliers, secrétaires de livraison.

« Le lancement d’un nouveau VUL ce n’est pas souvent et c’est un vrai événement à valoriser auprès des forces de ventes. Nous sommes les derniers à renouveler dans ce segment et nous arrivons avec un outil de conquête pour les artisans, PME et grands-comptes. Le message que nous avons vis-à-vis du réseau est que c’est une chance inouïe ».

Le lancement des Expert et Jumpy est une première étape dans le cadre d’une stratégie de conquête du groupe PSA sur le marché VUL avec une ambition de croissance de 2 points en Europe à horizon 2021, par rapport à une part de marché de 19,5 % en 2015. Pour ces deux nouveaux véhicules, elle se traduit par un objectif de gagner 6 points de part de marché sur le segment K1 en Europe dès 2017 pour atteindre 16 %. « Nous ne pouvons que nous embarquer dans cette dynamique et nous nous devons de contribuer à cette croissance », conclut Hugues de Laage. (AUTOACTU.COM 23/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.