Fermer
Japon

Le japonais Nidec achète une filiale d’Omron

Analyse de presse de 14H00 - Le #Électronique/Composants électroniques - #Rachat
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe japonais Nidec, spécialiste des moteurs pour divers appareils, a annoncé un projet d’acquisition d’une filiale de son compatriote Omron spécialisée dans les composants électroniques pour le secteur automobile.

La transaction, évaluée à 100 milliards de yens (près de 800 millions d’euros), devrait être bouclée « aux alentours de fin octobre », a indiqué Nidec.

Nidec, qui fait de l’automobile un de ses piliers, explique « se concentrer particulièrement » sur les composants destinés aux véhicules électriques, dans une industrie en pleine mutation, et cette nouvelle acquisition entre dans cette stratégie. Il va mettre la main sur la filiale à 100 % d’Omron, baptisée Omron Automotive Electronics, ainsi que sur les sites affiliés au Mexique, au Vietnam, en Indonésie et à Hong Kong.

Nidec, qui est connu pour ses micro-moteurs d’appareils électroniques ou moteurs d’équipements divers (machines industrielles, véhicules, robots, etc.), compte plus de 100 000 employés pour un chiffre d’affaires annuel de 1 500 milliards de yens (11 milliards d’euros). Il a multiplié ces dernières années les rachats d’entreprises. Omron est quant à lui connu dans d’autres domaines variés, comme les instruments pour la santé (tensiomètres, thermomètres, pèse-personne, etc.).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE NIDEC (16/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.