Fermer
Japon

Le Japon va importer des terres rares d’Inde pour réduire sa dépendance vis-à-vis de la Chine

Le #Accord - #Gouvernement - #Importations - #Terres rares
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Japon va importer des terres rares en provenance d’Inde où les deux pays produiront conjointement ces métaux essentiels pour les produits de haute technologie, indique le quotidien économique Nikkei.

Cette décision marque la volonté du Japon de réduire sa dépendance à la Chine, qui lui fournit actuellement 60 % de ces ressources, sur fond de relations bilatérales extrêmement tendues. Le contrat entre Indian Rare Earths, une filiale gouvernementale placée sous le contrôle du Département à l’énergie atomique, et Toyota Tsusho sera conclu lors de la visite du Premier ministre indien au Japon le 1er septembre.

De 2 000 à 2 300 tonnes de terres rares, soit environ 15 % de la demande japonaise, seront livrées chaque année, avec un démarrage des importations dès le mois de février prochain, selon la même source.

La compagnie indienne utilisera des minerais d’uranium et de thorium pour fabriquer des alliages, à partir desquels Toyota Tsusho produira du néodyme (pour voitures électriques et hybrides), du lanthane, du cérium et du praséodyme.

« Nous sommes dans la phase finale d’un accord », a confirmé Toyota Tsusho, soulignant que « les négociations s’étaient accélérées depuis le changement de pouvoir en Inde ».

Le Japon a déjà signé des accords similaires avec le Vietnam et le Kazakhstan, rappelle le Nikkei. (AFP 28/8/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.