Fermer
Japon

Le Japon envisage six mois d’état d’urgence

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coronavirus - #Etat d'urgence - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement japonais envisage de déclarer l’état d’urgence pour une durée de six mois du fait de l’épidémie de coronavirus, indique la chaîne de télévision TBS.

La mesure concernera Tokyo et trois préfectures voisines de la capitale, de même qu’Osaka, ajoute la chaîne. Durant cette période, ces préfectures auraient la latitude de décider de la durée d’application de leurs propres mesures. La proclamation de l’état d’urgence pourrait intervenir dès demain, mardi 7 avril.

D’après le quotidien Nikkei, le conseil consultatif sur l’épidémie, mis en place par le gouvernement, est réuni depuis 05h00 GMT pour une réunion préparatoire à la proclamation de l’état d’urgence par le Premier ministre, Shinzo Abe.

Le gouvernement japonais est soumis à une pression croissante pour prendre cette initiative face à la progression de la pandémie. D’après les dernières données officielles, plus de 4 500 cas confirmés de contamination au coronavirus ont été enregistrés au Japon, dont 104 mortels.

La proclamation de l’état d’urgence autoriserait les gouverneurs à appeler la population à rester chez elle et les entreprises à fermer mais pas à ordonner formellement un confinement général sur le modèle des dispositifs existants en Italie, en Espagne ou en France.

Source : REUTERS (6/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.