Fermer
France

Le groupe Renault est confiant pour ses ventes en 2015

Le #Renault - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Renault est confiant pour ses ventes de véhicules en 2015, qu’il espère en hausse. S’il s’attend à une baisse du marché russe de 20 %, à une faible croissance du marché européen (comprise entre 1 % et 2 % ), il mise sur ses nouveautés pour faire la différence, comme le nouvel Espace, un véhicule métis remplaçant le Koleos, un pick-up pour l’Amérique du Sud, le successeur de la Laguna ou encore une petite voiture à très bas coût pour l’Inde, qui sera vendue dès 2016 au Brésil et peut-être en Europe par la suite.

« Renault a aujourd’hui une part de marché mondiale de 3 %, et 6 % là où il est présent, donc nous pouvons penser qu’en Chine, nous aurons un minimum de 3 % et très probablement 6 % du marché », a déclaré le président du groupe Carlos Ghosn lors d’une conférence de presse. « Ça fait beaucoup de voitures, et cela veut dire que vous pouvez vous attendre à un plan d’investissement massif en Chine au cours des prochaines années », a-t-il déclaré. Le groupe Renault a démarré la construction de sa première usine en Chine, un marché qui pèse aujourd’hui environ 20 millions de voitures, et doit lancer ses premiers modèles produits localement à partir de 2016. Prié de dire si Renault pâtirait de cette arrivée tardive, M. Ghosn a répondu que le moment du lancement importait peu si on arrivait avec les produits adéquats. (REUTERS, AFP 19/1/15, ECHOS, FIGARO 19/1/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.