Fermer
France

Le Groupe PSA réaffirme respecter les réglementations

Le #Emissions - #PSA Peugeot Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Groupe PSA a indiqué vouloir « éviter tout amalgame et défendre ses intérêts », le 24 avril, après l’ouverture d’une information judiciaire le visant pour « tromperie » sur les dispositifs de contrôle des émissions polluantes de véhicules diesel. Le constructeur a par ailleurs réaffirmé, via un porte-parole, qu’il respectait « les réglementations dans tous les pays où il opère » et que ses véhicules n’avaient « jamais été équipés de logiciel ou de dispositif permettant de détecter un test de conformité et d’activer un dispositif de traitement des polluants qui serait inactif en usage client ».

Le parquet de Paris aurait ouvert le 7 avril une information judiciaire pour « tromperie sur la qualité substantielle et les contrôles effectués avec cette circonstance que les faits ont eu pour conséquence de rendre les marchandises dangereuses pour la santé de l’homme ou de l’animal ». Le parquet avait déjà transmis à des juges les dossiers sur Volkswagen, Renault et Fiat-Chrysler.

« En réaction à ces informations de presse et pour laquelle il n’a pas eu de confirmation officielle, le Groupe PSA prend note de l’action du Procureur de la République », a indiqué le porte-parole, en précisant que « le groupe [ferait] valoir ses arguments pour éviter tout amalgame et défendre ses intérêts et ceux de ses 180 000 salariés, de ses clients et de ses partenaires ». (AFP 24/4/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.