Fermer
France

Le Groupe PSA propose l’octroi d’un nouveau véhicule à Rennes sous conditions

Le #PSA - #Salaire - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Groupe PSA propose d’attribuer un nouveau véhicule à Rennes et de moderniser l’usine bretonne, en échange notamment d’une modération salariale jusqu’à fin 2019. Un projet d’accord « Contrat d’Avenir pour Rennes » prévoit de produire « un véhicule initialement conçu pour être fabriqué et commercialisé hors Europe » sur le site de Rennes La Janais, où « des nouveaux investissements à hauteur de 100 millions d’euros » pourraient être réalisés.

« La décision d’octroyer un nouveau véhicule à Rennes est conditionnée par la signature de l’accord » et la décision finale « sera prise en juin », a précisé un porte-parole du groupe. Le texte a été signé par quatre syndicats sur cinq à Rennes, mais il doit encore l’être par les syndicats représentatifs au niveau du groupe mercredi.

Selon les plans de charge prévisionnels présentés en octobre, Rennes (plus de 4 400 salariés à l’été 2015) doit augmenter sa production jusqu’à 95 000 véhicules en 2017. Le projet d’accord « permettrait à l’établissement de s’assurer des perspectives d’activité non prévues aujourd’hui », fait valoir PSA, en citant l’objectif d’au moins « 100 000 véhicules produits par an ».

Le constructeur propose aussi le maintien du dispositif congé senior (dispense d’activité rémunérée) pour 2017-2019 et le versement d’une prime complémentaire brute de 6 000 euros pour certains bénéficiaires, ainsi que l’embauche d’au moins 100 « CDI Intérim » sur la période.

En contrepartie, le projet d’accord prévoit la suppression des jours de congés supplémentaires pour les ouvriers de plus de 50 ans et, surtout, un nouveau gel des salaires (hors promotions) entre début 2017 et fin 2019.

PSA indique qu’un « nouveau cycle de discussions est prévu mi-mai en vue de co-construire l’avenir » du groupe avec les syndicats. (AFP 29/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.