Fermer
France

Le Groupe PSA étudie la possibilité de fabriquer un modèle supplémentaire à l’usine de Poissy

Analyse de presse de 14H00 - Le #Groupe PSA - #Usine
Icone de twitter
UTACCERAM Icone de retweet
RT @UTACCERAM: Malgré la période de confinement, UTAC CERAM poursuit sa politique de croissance ambitieuse Nous maintenons nos
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: On we talk about MotorsportsWinking face and particularly Did you know that most of our @RenaultF1Team #Fridays #F1
Icone de twitter
GroupePSA Icone de retweet
RT @GroupePSA: Le 2019 du est en ligne ! Pour la 5ème année consécutive, le Groupe reçoit le niveau « Advanced » #RapportRSE #GroupePSA
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets

A l’occasion du Comité d’Etablissement extraordinaire qui s’est tenu le 31 aout, Pierre Long, responsable des relations sociales et humaines de l’usine PSA de Poissy, a déclaré : « L’étude qui démarre doit nous permettre de nous assurer que les critères de performance économique de notre site permettent de fabriquer un nouveau véhicule compétitif pour nos clients. Toutes les équipes sont mobilisées pour y répondre et démontrer notre engagement pour saisir cette opportunité. De nouveaux éléments pourront être communiqués d’ici à la fin 2018 ».

Actuellement, le site de Poissy produit des Peugeot 208 et des DS 3. Conformément à l’annonce faite en 2015, il lancera d’ici à la fin de l’année la production d’un nouveau modèle de DS Automobiles, qui inaugurera la plateforme multi-énergies CMP (Common Modular Platform) sur le segment « premium compact ». Grâce à un investissement de 150 millions d’euros, l’usine de Poissy sera également le premier site du Groupe PSA à fabriquer sur ses lignes flexibles des versions purement électriques de ce modèle sur la plateforme eCMP.

Le Groupe PSA poursuit le déploiement de son plan Push to Pass avec notamment l’objectif de développer une offre électrifiée pour 100 % de ses gammes d’ici à 2025.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES