Fermer
France

Le Groupe PSA et deux ONG officialisent les mesures de consommation en usage réel des véhicules Peugeot, Citroën et DS

Le #Citroën - #consommation - #DS - #Peugeot - #PSA Peugeot Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe PSA a publié le 6 juillet de nouveaux résultats de consommation de véhicules « en usage client ». Poursuivant son opération transparence, le constructeur français a dévoilé les chiffres de tests en conditions réelles pour une trentaine de ses modèles Peugeot, Citroën et DS. Ces tests suivent un protocole reflétant le comportement du « client moyen », conduisant en ville (25,5 km), sur route (35,7 km) et sur autoroute (31,1 km). Les résultats des tests de consommation sur trois voitures diesel du Groupe PSA avaient déjà été révélés le 1er mars. Comme celles-ci et sans surprise, toutes les consommations publiées hier dépassent celles de l’homologation européenne actuelle (NEDC), dont l’affaire Volkswagen a mis en lumière le caractère obsolète et peu représentatif. « En moyenne, l’écart entre la consommation homologuée avec le test actuel et la consommation constatée sur notre protocole est de 1,8 litre aux 100 km », a indiqué Gilles Le Borgne, patron de la recherche et développement du Groupe PSA.

Le groupe PSA a publié le 6 juillet de nouveaux résultats de consommation de véhicules « en usage client ». Poursuivant son opération transparence, le constructeur français a dévoilé les chiffres de tests en conditions réelles pour une trentaine de ses modèles Peugeot, Citroën et DS. Ces tests suivent un protocole reflétant le comportement du « client moyen », conduisant en ville (25,5 km), sur route (35,7 km) et sur autoroute (31,1 km). Les résultats des tests de consommation sur trois voitures diesel du Groupe PSA avaient déjà été révélés le 1er mars. Comme celles-ci et sans surprise, toutes les consommations publiées hier dépassent celles de l’homologation européenne actuelle (NEDC), dont l’affaire Volkswagen a mis en lumière le caractère obsolète et peu représentatif. De nouvelles normes, censées mieux traduire les conditions réelles (WLTP) sont en cours de mise au point pour une application à partir de 2017. « En moyenne, l’écart entre la consommation homologuée avec le test actuel et la consommation constatée sur notre protocole est de 1,8 litre aux 100 km », a indiqué Gilles Le Borgne, patron de la recherche et développement du Groupe PSA. Selon les modèles, le minimum d’écart est de 1,2 litre pour une Peugeot 208 diesel, qui consomme 4,7 litres réels, contre une homologation à 3,5 l/100 km. Le plus grand est de 2,7 litres pour un 3008 à essence (7,6 litres réels, contre 4,9 litres aux normes NEDC), a encore indiqué M. Le Borgne.

Le Groupe PSA s’était engagé à officialiser avant cet été ces chiffres de consommation pour 30 modèles, et 50 à terme, permettant de couvrir 80 % de sa gamme. Ils figureront sur les sites internet de ses marques, mais dans l’immédiat, seules les consommations NEDC sont légales et peuvent faire l’objet d’un affichage publicitaire. Avant l’entrée en vigueur des normes WLTP, le NEDC reste « le thermomètre qui permet de comparer les marques entre elles », a souligné M. Le Borgne. Pour lui, le WLTP devrait combler en moyenne les deux tiers de l’écart entre le NEDC et le protocole de Groupe PSA.

Les résultats de tests dévoilés par Groupe PSA sont issus du protocole d’essais défini avec les ONG Transport & Environment (T&E) et France Nature Environnement (FNE), audités par Bureau Veritas. Un protocole fiable et reproductible permet de mesurer la consommation en usage réel des clients de Groupe PSA. Inspiré par le projet Européen RDE « Real Driving Emissions », le protocole mesure la consommation de carburant grâce à un équipement portable installé sur le véhicule (PEMS).

Les mesures ont été réalisées sur des axes routiers publics ouverts à la circulation (25 km en urbain, 39 km en extra-urbain et 31 km sur autoroute) dans des conditions de conduite réelle (utilisation de la climatisation, poids des bagages et des passagers, déclivités etc.).
Les mesures obtenues sont comparables à celles des clients de Groupe PSA (issues des enquêtes clientèles indépendantes) et reflètent la robustesse de la démarche scientifique menée avec T&E et FNE.

Fin 2016, les marques Peugeot, Citroën et DS proposeront sur leur site internet un simulateur permettant aux clients de prévoir la consommation de leur véhicule en fonction de leur mode de conduite et de l’usage du conducteur (mix ville/route/autoroute, chargement du véhicule, etc.). Une application d’éco-conduite permettant au client de maîtriser sa consommation sera parallèlement mise en ligne. « Dans le souci d’apporter toujours plus d’informations à ses clients, le Groupe PSA publiera les résultats de 20 modèles supplémentaires d’ici à la fin de l’année et proposera un simulateur pour permettre aux clients d’améliorer leur consommation de carburant en fonction de leur usage et donc leur niveau d’émissions de CO2. En 2017, le Groupe PSA proposera une nouvelle étape en étendant les mesures aux émissions polluantes d’oxydes d’azote en conditions d’usage client », a par ailleurs annoncé M. Le Borgne. (COMMUNIQUE DE PRESSE GROUPE PSA, AFP 6/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.