triangle orange
Allemagne

Le groupe BMW a réalisé un chiffre d’affaires de 48,177 milliards d’euros

Analyse de presse de 14H00 - Le #BMW - #Mini - #Objectif - #Prévisions - #Résultats financiers - #Rolls-Royce - #Ventes
triangle bleu

Le groupe BMW a réalisé un chiffre d’affaires de 48,177 milliards d’euros au premier semestre (+ 1,1 %) et a dégagé un bénéfice opérationnel EBIT de 2,790 milliards d’euros sur la période (- 48,8 %). Sur le seul deuxième trimestre, le bénéfice opérationnel du groupe s’est établi à 2,201 milliards d’euros (- 19,6 %), sur un chiffre d’affaires de 25,715 milliards d’euros (+ 2,9 %).

Au premier semestre, le groupe BMW a vendu 1 252 837 automobiles (+ 0,8 %), dont 1 075 959 BMW (+ 1,6 %), 174 344 Mini (- 3,9 %) et 2 534 Rolls-Royce (+ 42,3 %). En outre, la division automobile a contribué au bénéfice opérationnel EBIT du groupe à hauteur de 1,159 milliard d’euros (- 69,5 %). Cette division a également réalisé un chiffre d’affaires de 41,837 milliards d’euros (+ 0,8 %). De fait, la marge opérationnelle de la division automobile a atteint 2,8 % (- 6,4 points), alors que la marge opérationnelle du groupe BMW s’est établie à 5,8 % au premier semestre (- 6,8 points). Enfin, sur les six premiers mois de l’année, le bénéfice net a chuté de 52,5 %, à 2,068 milliards d’euros.

Au deuxième trimestre, le groupe BMW a écoulé 647 504 véhicules (+ 1,5 %), dont 556 652 BMW (+ 2,7 %), 89 524 Mini (- 5,8 %) et 1 328 Rolls-Royce (+ 36,3 %). La division automobile a généré un chiffre d’affaires de 22,624 milliards d’euros (+ 1,9 %) et un bénéfice opérationnel EBIT de 1,469 milliards d’euros (- 23,4 %). La marge opérationnelle de la division automobile a diminué de 2,1 points, à 6,5 %, tandis que la marge de l’ensemble du groupe BMW a reculé de 3,5 points, à 8,0 %. De plus, entre avril et juin, le bénéfice net du groupe BMW s’est établi à 1,480 milliard d’euros (- 28,7 %). Enfin, au deuxième trimestre, les dépenses dans la recherche et le développement ont augmenté de 5,9 %, à 1,400 milliard d’euros.

Au deuxième trimestre, le groupe BMW a amélioré ses revenus et sa rentabilité par rapport au premier trimestre.

En outre, à la fin du mois de juin, le constructeur employait 134 914 personnes dans le monde (+ 0,2 %).

Au vu de ces résultats, le groupe munichois a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’année 2019. Le groupe table ainsi sur une marge opérationnelle EBIT comprise entre 8 e 10 % (et entre 4,5 et 6,5 % pour la seule division automobile). BMW s’attend en outre à un “net reculé de son bénéfice avant impôts, lié à d’importants investissements.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (1/8/19), COMMUNIQUE BMW