Fermer
Allemagne

Le groupe BMW a dégagé un bénéfice opérationnel de 9,121 milliards d’euros

Analyse de presse de 14H00 - Le #BMW - #Conseil de surveillance - #Résultats financiers
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un communiqué, le groupe BMW a dégagé un bénéfice opérationnel EBIT de 9,121 milliards d’euros en 2018 (- 7,9 %), sur un chiffre d’affaires de 97,480 milliards d’euros (- 0,8 %), malgré une hausse de ses ventes de 1,1 %, à 2 490 664 voitures (dont 2 125 026 BMW, 361 531 Mini et 4 107 Rolls-Royce).

Le groupe allemand s’est félicité d’avoir vendu plus de 350 000 véhicules électrifiés l’an dernier, dont plus de 130 000 modèles 100 % électriques et plus de 220 000 hybrides rechargeables. D’ici à la fin de l’année prochaine, le groupe BMW proposera plus de 10 modèles électriques (dont les Mini Electric, BMWiX3, BMW i4 et BMW iNEXT).

Dans son communiqué, BMW a d’ailleurs indiqué être en train de développer la cinquième génération de sa transmission électrique. Concernant la conduite autonome, BMW a souligné que les coopérations seraient essentiels dans ce domaine et a notamment mentionné son partenariat avec Daimler (voir article dédié);

Par ailleurs, au 31 décembre 2018, le groupe BMW employait 134 682 personnes dans le monde (+ 3,7 %).

En outre, la marge opérationnelle de la division Automobile a diminué de 2,0 points en 2018, à 7,2 %. La marge opérationnelle de l’ensemble du groupe s’est établie à 10,1 M% (- 0,8 point).

Dans le détail, les différentes divisions de BMW ont contribué au chiffre d’affaires du groupe comme suit : 85,846 milliards d’euros pour la division automobile, 2,173 milliards d’euros pour la division motos et 28,165 milliards d’euros pour la division Services Financiers. En termes de bénéfice opérationnel EBIT, la division automobile a dégagé un bénéfice EBIT de 6,182 milliards d’euros, la division motos un EBIT de 175 millions d’euros et la division Services Financiers un EBIT de 2,19 milliards d’euros.

Le groupe BMW a en outre indiqué que son bénéfice net s’était établi à 7,207 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année 20181 (- 16,9 %). Les difficultés liées au passage aux normes d’homologation WLTP notamment ont pesé sur les résultats du groupe.

Au titre de 2018, BMW va verser un dividende de 3,50 euros par action (contre 4,0 euros au titre de 2017).

Pour 2019, le groupe BMW table de nouveau sur des « vents contraires » qui affecteront la totalité du secteur automobile.

Enfin, dans son communiqué, le constructeur allemand a indiqué que le conseil de surveillance proposerait la réelection de Suzanne Klatten et de Stefan Quandt en tant que membres du conseil de surveillance. De plus, Vishal Sikka, fondateur de Vian Systems, sera proposé à l’élection en tant que possible membre du conseil de surveillance, pour remplacer Franz Haniel dont le contrat arrivera à son échéance lors de la prochaine assemblée générale annuelle.

Source : AFP (15/3/19), COMMUNIQUE BMW

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.