Fermer
France

Le gouvernement met fin au monopole des constructeurs sur les pièces de carrosserie

Analyse de presse de 14H00 - Le #Feda - #Gouvernement - #Monopole - #Pièce détachée
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Edouard Philippe a annoncé le 5 mars que le gouvernement allait mettre fin au monopole des pièces captives, dans une allocution prononcée à l’occasion des dix ans de l’Autorité de la concurrence. « Le prix de ces pièces, et donc ceux de la réparation, sont plus élevés chez nous qu’ailleurs en Europe, probablement parce qu’en France, un constructeur bénéficie de l’exclusivité de la vente des pièces détachées visibles, et que la concurrence se trouve de ce fait probablement un peu trop faible », a déclaré le Premier ministre. Des mesures seront donc prises pour libéraliser progressivement ce marché, d’abord avec les phares, les vitres et les rétroviseurs puis, dans un second temps, avec les pièces de carrosserie. En parallèle, le gouvernement entend encourager l’utilisation de pièces de seconde main. Sur Twitter, Edouard Philippe a estimé que ces mesures permettraient une baisse comprise « entre 6 % et 15 % » du coût de ces pièces.

Militant depuis de nombreuses années pour l’ouverture de ce marché, la Feda (Fédération de la distribution automobile) a salué la prise de position du gouvernement, qui « reconnaît explicitement le monopole des pièces détachées comme un véritable problème, à la fois au titre de la concurrence et du pouvoir d’achat des consommateurs ». Président de la fédération, Alain Landec appelle désormais l’exécutif à traduire rapidement cette annonce en actes par une ouverture réelle du marché à la concurrence.

Source : JOURNALAUTO.COM, COMMUNIQUE DE PRESSE FEDA (5/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.