Fermer
Italie

Le gouvernement italien vend une partie de son parc sur eBay

Le #Gouvernement - #Parc - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le nouveau président du Conseil italien, Matteo Renzi, a décidé de vendre 170 berlines de l’Etat sur eBay (des Maserati, Lancia, BMW et Jaguar notamment) pour réduire les dépenses et montrer l’exemple. 25 véhicules sont déjà en ligne et tous ont déjà trouvé acheteur.

En Italie, le parc du gouvernement est composé de 6 504 « Auto Blu », des véhicules utilisés par les hauts fonctionnaires avec chauffeurs, et d’un peu plus de 50 000 véhicules pour les agents publics. Il s’agit du plus large parc automobile public d’Europe, qui a représenté l’an dernier un coût d’entretien de 940 millions d’euros.

Les enchères contribueront sans doute médiocrement à réduire les 2 000 milliards d’euros de dettes de l’Italie mais l’initiative est symbolique pour le nouveau président du Conseil.

Les véhicules haut de gamme sont un symbole social récurrent des grands commis de l’Etat italien, et également un passe-droit régulier vis-à-vis des règles les plus élémentaires du code de la route.

Le pape François avait lui aussi montré l’exemple récemment en renonçant à la limousine Mercedes au profit d’une Ford Focus. (REUTERS 28/3/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.