Fermer
Espagne

Le gouvernement espagnol a de nouveau prolongé la prime à la casse

Le #Aides - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement espagnol a décidé de prolonger la prime à la casse pour la quatrième fois, avec un budget de 175 millions d’euros. Le Plan PIVE 5 devrait entraîner la création de 4 500 postes de travail, qui s’ajouteront aux 10 000 postes créés ou conservés grâce aux quatre précédents programmes d’aide, et l’immatriculation de 175 000 véhicules neufs supplémentaires.

« Il nous semble important de soutenir des secteurs qui créent de l’emploi, dynamisent l’économie, attirent des investissements étrangers et montrent les gains de compétitivité de notre modèle économique », a expliqué la porte-parole du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria, à l’issue du Conseil des ministres.

« Des secteurs comme celui de l’automobile ont contribué à ce que l’Espagne sorte de la plus forte récession de son histoire démocratique », a-t-elle ajouté. Le plan Pive 5, dont le budget lui permettra de durer toute l’année, a été salué par les professionnels du secteur. L’ANFAC (Association des constructeurs), notamment, estime que « le marché des véhicules de particuliers pourrait progresser de plus de 10 % en 2014 ».

Selon l’ANFAC, le nouveau plan d’aides aura « des effets dynamisants sur l’économie espagnole, de près de 2 milliards d’euros » et « contribuera à une plus forte hausse du produit intérieur brut », pour lequel le gouvernement ne prédit qu’une faible croissance, de 0,7 %, en 2014.

Mme Saenz de Santamaria a, quant à elle, souligné que la prime à la casse avait aussi permis « de soutenir la fabrication nationale » car « 60 % des véhicules achetés grâce à ce plan sont de fabrication nationale ». (EL MUNDO, TRIBUNA DE AUTOMOCION, AFP 10/1/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.