Fermer
Canada

Le gouvernement de l’Ontario est prêt à aider General Motors et FCA

Le #Aides - #FCA - #General Motors - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Ontario est prêt à aider General Motors et Fiat Chrysler, qui se sont engagés à investir dans leurs usines canadiennes dans le cadre des nouvelles conventions collectives négociées avec le syndicat Unifor, a indiqué le ministre du Développement économique de la Province canadienne, Brad Duguid, à AUTOMOTIVE NEWS (12/10/16).

General Motors doit investir 554 millions de dollars dans ses usines d’Oshawa et de St. Catharines. FCA a pour sa part promis d’investir notamment 325 millions de dollars pour moderniser l’atelier de peinture de son usine de Brampton, qui fabrique la Chrysler 300 et la Dodge Charger.

Un porte-parole de General Motors a indiqué que le constructeur cherchait à obtenir des aides du gouvernement canadien et de celui de l’Ontario et que les discussions se poursuivaient.

M. Duguid a précisé que FCA n’avait pas à ce stade sollicité d’aides de la Province. Concernant Ford, qui doit encore conclure un nouvel accord avec Unifor, le ministre a indiqué que la Province était prête à soutenir des investissements dans les usines de moteurs du constructeur.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.