Fermer
Corée du Sud

Le gouvernement coréen interdit la vente de plusieurs modèles de BMW, Porsche et Nissan

Le #BMW - #Distribution - #Emissions - #Gouvernement - #Nissan - #Porsche
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement coréen a interdit la vente de dix modèles fabriqués par Nissan, BMW et Porsche, après avoir découvert des irrégularités dans les documents relatifs aux tests d’émissions (voir la revue de presse du 29/11/16).

Des amendes d’un montant total de 7,17 milliards de wons (5,7 millions d’euros) ont été infligées aux filiales locales des trois constructeurs et les homologations qui avaient été accordées pour leurs véhicules ont été retirées, a annoncé le ministère coréen de l’Environnement. Quatre des dix modèles concernés ont été retirés du catalogue, a précisé le ministère.

Nissan Korea est soupçonné d’avoir soumis des documents de Mercedes pour l’Infiniti Q50 et de Renault pour le Qashqai. BMW est accusé d’avoir présenté les résultats de tests du X6M pour le X5M, et Porsche d’avoir modifié les résultats de tests d’émissions.

Le ministère a demandé au Parquet d’ouvrir une enquête formelle sur la filiale locale de Nissan. Il n’a pas demandé l’ouverture d’une enquête pour les deux autres constructeurs, l’infraction de BMW étant jugée mineure et Porsche ayant coopéré avec les autorités. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, YONHAP 2/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.