Fermer
Royaume-Uni

Le gouvernement britannique investit pour les véhicules à hydrogène

Le #Hydrogène - #Infrastructures - #Investissement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Office britannique pour les véhicules à faibles émissions (OLEV) a annoncé un investissement de 11 millions de livres (13,9 millions d’euros) pour développer l’infrastructure pour les véhicules à hydrogène au Royaume-Uni.

La majeure partie des fonds, 7 millions de livres (8,8 millions d’euros), sera utilisée pour installer et exploiter 7 nouvelles stations de distribution d’hydrogène. 2 millions seront dépensés pour améliorer les stations existantes et les 2 millions restants serviront pour acquérir quelque 40 000 véhicules roulant à l’hydrogène pour le secteur public.

Les investissements annoncés porteront le nombre de stations délivrant de l’hydrogène au Royaume-Uni à 15, ce qui reste très marginal comparé au nombre des stations-service traditionnelles qui avoisine 8 500. L’association des constructeurs britanniques (SMMT) a toutefois salué l’initiative, soulignant l’importance des investissements dans l’infrastructure de distribution d’hydrogène pour l’industrie automobile. « L’intérêt de la clientèle pour les véhicules à faibles émissions augmente et l’industrie diversifie son offre de technologies disponibles », a déclaré Mike Hawes, président de la SMMT.

Aucune voiture à pile à combustible alimentée à l’hydrogène n’est actuellement commercialisée au Royaume-Uni, mais Toyota prévoit d’en introduire une en 2015 à un prix voisin de 40 000 livres (50 758 euros). Selon le constructeur, il faudra seulement trois minutes pour faire le plein et la voiture offrira une autonomie identique à celle d’une voiture à essence. (TELEGRAPH 9/10/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.