Fermer
Etats-Unis

Le gouvernement américain veut supprimer le crédit d’impôt pour les véhicules électriques

Analyse de presse de 14H00 - Le #Aides - #Budget - #Gouvernement - #Industrie automobile
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Maison Blanche a proposé hier d’éliminer le crédit d’impôt de 7 500 dollars pour l’achat d’un véhicule électrique neuf, ce qui permettrait selon elle au gouvernement américain d’économiser 2,5 milliards de dollars sur dix ans.

Des constructeurs ont fait pression sur le Congrès américain pour prolonger cet avantage qui est supprimé progressivement lorsqu’un constructeur a atteint le seuil de 200 000 véhicules électriques vendus. Tesla et General Motors ont tous les deux atteint ce volume l’an dernier, mais d’autres constructeurs en sont encore loin. Le crédit d’impôt pour les clients de Tesla est passé à 3 750 dollars le 1er janvier et il tombera à 1 875 dollars pour six mois le 1er juillet. Il diminuera de moitié pour les clients de General Motors le 1er avril, puis de moitié encore en octobre pour six mois. L’avantage sera supprimé pour les acheteurs d’une Tesla électrique en janvier 2020 et pour les acheteurs d’un véhicule électrique de General Motors en avril 2020.

Le crédit d’impôt a de nombreux partisans parmi les démocrates au Congrès, mais le Sénateur John Barrasso, un républicain qui préside le comité de l’environnement du Sénat, a présenté un projet de loi visant à y mettre un terme. En décembre 2018, le conseiller économique de la Maison Blanche Larry Kudlow avait annoncé que l’administration Trump souhaitait mettre fin aux aides en faveur des voitures électriques et d’autres produits comme les sources d’énergie renouvelables. Le président américain avait également menacé de supprimer des aides à General Motors, après que le constructeur a annoncé l’an dernier son intention de fermer des usines et de supprimer des milliers d’emplois.

Le budget présenté par la Maison Blanche pour l’année 2020 propose également d’arrêter de financer le programme de prêts du Département de l’Energie qui a aidé les constructeurs à fabriquer des modèles plus sobres – mais ce programme n’a pas financé de nouveaux prêts depuis 2011.

La NHTSA (agence américaine pour la sécurité routière) cherche pour sa part à obtenir 14.2 millions de dollars pour le déploiement et le développement de technologies de conduite autonome.

Le budget de 4 700 milliards de dollars présenté par l’administration Trump devrait être rejeté par le Congrès.

Source : REUTERS (11/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.