Fermer
Allemagne

Le gouvernement allemand prépare des mesures pour aider l’industrie automobile

Analyse de presse de 14H00 - Le #Aides - #Gouvernement - #Secteur automobile
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement allemand prépare des mesures pour aider les ouvriers du secteur automobile, qui traverse une période difficile. Le ministre du Travail, Hubertus Heil, envisage d’introduire des subventions salariales pour éviter de possibles suppressions d’emplois chez les constructeurs et les équipementiers, a indiqué son ministère. Une telle mesure avait été utilisée avec succès lors de la crise de 2008.

Lors d’un sommet de l’automobile qui s’est tenu à la Chancellerie le 15 janvier, syndicats et patronat ont demandé au gouvernement de donner un coup de pouce à l’industrie et à ses fournisseurs en pleine crise. Ils ont notamment réclamé des mesures pour faciliter, par des allègements de charges, le recours au temps partiel, le temps de négocier le virage vers les voitures électriques.

Selon les estimations de la fédération de l’industrie automobile allemande (VDA), le passage des moteurs à combustion aux motorisations électriques pourrait menacer près d’un dixième des 834 000 emplois du secteur au sens large d’ici à 2030.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (16/1/20), LES ECHOS.FR (16/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.