Fermer
Russie

Le géant russe Yandex pourrait s’imposer comme un acteur majeur du véhicule autonome

Analyse de presse de 14H00 - Le #Technologie - #Véhicule autonome
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le géant russe Yandex, équivalent de Google, poursuit son incursion sur le marché des voitures autonomes. Le magnat de l’Internet russe avait  annoncé il y a quelques mois qu’il testerait pour la première fois sa technologie auprès du grand public au travers d’un service de taxi déployé dans la cité universitaire d’Innopolis, en Russie. Depuis, il a testé sa technologie en Israël, dans le cadre d’un service de taxis.

En Russie, les véhicules autonomes devront pouvoir éviter les obstacles qui se dressent sur leur route, mais affronteront également des conditions climatiques particulièrement rudes. En 2017, Yandex, qui venait de dévoiler le prototype de son modèle Prius autonome, menait déjà de premiers tests sur les routes enneigées du pays. Ce défi supplémentaire pourrait cependant lui permettre de se distinguer et prendre l’avantage alors que les véhicules Waymo (filiale de Google) ou Baidu sillonnent déjà certaines villes dans le cadre de tests à grande échelle.

« Des dizaines d’entreprises dans le monde construisent leur voiture autonome, mais seules quelques-unes disposent des composants cruciaux pour faire de ce projet une réalité. Yandex.Taxi avec le support de Yandex, fait partie des acteurs pouvant prétendre posséder ces atouts », affirme Dimitry Polishchuk, responsable du projet voiture autonome de Yandex.Taxi

 

Source : AUTOMOTIVE NEWS (24/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.