Fermer
Allemagne

Le directeur des opérations de Volkswagen s’est exprimé sur les perspectives du constructeur

Analyse de presse de 14H00 - Le #Etats-Unis - #Europe - #Modèle - #Objectif - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le directeur des opérations de Volkswagen, Ralf Brandstätter, s’est exprimé sur les perspectives du constructeur, à l’occasion d’un entretien accordé à AUTOMOTIVE NEWS EUROPE.

Le dirigeant est notamment revenu sur la future division « Volume Brand Group », qui sera dédiée aux marques généralistes du groupe (à savoir Volkswagen, Skoda et Seat). Ce rapprochement des trois marques généralistes permettra de réaliser des synergies. En termes de production, Skoda, Volkswagen et Seat pourront partager des installations. Par exemple, l’usine de Skoda à Mlada Boleslav produit déjà le Seat Ateca. En outre, le Seat Tarraco est produit aux côtés du Volkswagen Tiguan à Wolfsburg.

M. Brandstätter a également indiqué que Volkswagen allait lancer plusieurs nouveaux modèles en Europe en 2019, à commencer par le Volkswagen T-Cross puis la version restylée de la Passat. La prochaine génération de la Golf est également attendue l’an prochain. En outre, le premier modèle de la gamme I.D. (dédiée aux véhicules électrifiés) sera lancé en fin d’année prochaine.

Par ailleurs, aux Etats-Unis, Volkswagen a supprimé de son portefeuille les modèles les moins demandés, à savoir les Phaeton, Scirocco et Eos. Cela a permis à la marque de disposer de davantage de ressources pour investir dans de nouveaux modèles, notamment des véhicules de loisir, comme les Atlas et Tiguan Allspace, mais aussi des véhicules électrifiés.

Interrogé sur le passage aux nouvelles normes d’homologation WLTP, le dirigeant a indiqué que cela n’impacterait les résultats de Volkswagen que jusqu’à la fin de l’année, l’ensemble des modèles du constructeur devant être homologués d’ici à l’an prochain.

En outre, l’an prochain, M. Brandstätter table sur une stabilisation de la demande pour les diesel.

Il a rappelé que Volkswagen se fixait pour objectifs de réaliser une baisse de ses coûts de 3 milliards d’euros, de réduire ses effectifs de 14 000 personnes et d’accroître sa productivité de 25 % d’ici à 2020. Or, Volkswagen a déjà parcouru la moitié du chemin vers la réalisation de ces objectifs.

Enfin, la marque Volkswagen se fixe pour objectif d’atteindre une marge opérationnelle de 6 % d’ici à 2020.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (20/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.